En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Recherche
 
Fermer

Menu principal

Mois de septembre 2016 - page 2

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

page précédente

Pour compléter le stock de miel, utilisez un sirop plus concentré (65% de sucre et 35% d’eau). Les sirops du commerce sont actuellement bien adaptés, faciles d’emploi et nécessitent moins de transformation par les abeilles. C’est donc à la fois pour l’apiculteur, mais aussi et surtout pour les abeilles, un gain de temps.


Vérifiez également une fois par semaine sur vos tiroirs (sous le plancher), l’efficacité des traitements en cours contre les varroas. Procédez à leur nettoyage.journal.jpg
Hivernez uniquement les colonies bien constituées avec des reines de 2 ans au maximum.


Regroupez  les colonies  les plus faibles, à condition d’avoir une jeune reine et d’éliminer la vieille reine. Pour procéder à cette manipulation, la solution la plus simple est de les endormir, afin que les abeilles perdent momentanément leur mémoire et leur sens d’orientation (les butineuses reviennent toujours à leur emplacement initial, sauf si on leur fait perdre la mémoire). Administrez alors un somnifère, du nitrate d’ammonium (généralement vendu dans tous les magasins apicole), qui se présente sous la forme d’une poudre blanche,  que l’on introduit dans l’enfumoir bien chaud.

Cette opération doit se faire à la tombé de la nuit (de préférence) et engendre une certaine agressivité au réveil. La fumée blanche qui se dégage de votre enfumoir est envoyée par le trou de vol et par le trou de nourrissement. En quelques secondes, toutes les abeilles sont en léthargie, certaine tombent au fond de la ruche. Vous disposez alors d’une dizaine de minutes (avant que les abeilles ne reprennent leurs esprits), de façon aisée, afin de déplacer ou de rassembler vos ruches sens problème.

Vous pouvez aussi rassembler deux ruches en superposant les deux corps de ruche et en intercalant au préalable un papier journal entre les deux corps (avec quelques trous). Evidemment  vous aurez au préalable supprimé la reine qui est déficiente. Afin de faciliter l’acceptation, vous pouvez aussi pulvériser sur les abeilles, un sirop 50/50 (additionné d’un peu de sirop de menthe ou de grenadine), cela facilitera les contacts et bien sûr l’acceptation.


La maigre pitance récoltée par nos abeilles cette année, nous rappelle les conditions sévères auxquelles elles ont été confrontées. Il est primordial de bien les accompagner au cœur de l’arrière saison, afin qu’elles passent un hiver le plus confortable qui soit et nous reviennent au printemps, dans des conditions optimum.

Bonne préparation à l’hivernage.


 

Jean-Pierre Heller
 

 

Glossaire

Le varroa

varoa.jpg

Le varroa est un parasite qui perturbe la vie des abeilles


Date de création : 01/09/2016 11:12
Dernière modification : 02/10/2016 08:52
Catégorie : -
Page lue 235 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier

Le syndicat (APH15)

Translator

Bascules R.E.Vauban

Gestion association

Visites

 858011 visiteurs

 82 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de septembre 2016 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 77 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés