En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mars 2016
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml


 



Les travaux du mois de Mars

La nature reprend progressivement ses droits, mais prenez garde au mois de mars, souvent capricieux, qui réserve ses derniers coups de gel, quelques giboulées de neige…
La visite de fin d’hiver devra être effectuée, dès que les conditions climatiques le permettront et en tout état de cause, à partir d’une température de 15° et en l’absence de vent.miel couvain.jpg

Avant toute intervention, observez vos planches d’envol.
Commencez votre visite par les ruches les plus actives ; les ruches avec des planches souillées seront visitées en dernier pour éviter toute transmission d’éventuelles maladies.


L’attention doit porter principalement sur le couvain, les provisions et sur l’état des cadres.   
?    Changement des planchers : Un impératif pour avoir des abeilles en bonne santé.
Cette opération se fait immédiatement après la première visite de printemps et est particulièrement rapide et aisée à exécuter.

Il vous suffit pour cela de disposer d’un second un jeu de plancher (que vous aurez évidemment et préalablement désinfecté). Disposez à côté de la ruche, un plancher propre. Soulevez alors, à l’aide d’un lève cadre le corps de ruche et déposez-le sur le plancher propre (avant toute intervention avertissez vos abeilles avec un peu de fumée au niveau du trou de vol).

couvain aspect.jpg

Les provisions :

En cette période d’expansion de la ruche, la consommation (tant en pollen qu’en miel) va augmenter en parallèle de la surface du couvain. Il faudra alors subvenir, pour certaines ruches, à un complément de candi ou de miel de votre propre réserve.
Il n’est pas inutile de rappeler que les cadres de couvain doivent être entourés de miel et de pollen.
Le nourrissage de printemps peut être considéré  sous deux aspects :

                                                
1)Le nourrissage de soutien pour les colonies où les réserves sont limitées : en début de saison, les rentrées de nectar sont aléatoires. Pour combler ce manque de rentrée de glucide, il ne faut pas hésiter à nourrir les colonies qui ont peu de réserves, ceci pour en assurer un développement harmonieux.
2)Le nourrissage spéculatif : il a pour objectif de booster les colonies, afin de les mettre en état de production à un moment opportun.

Il faut en moyenne 42 jours pour qu’une abeille devienne butineuse. En connaissant approximativement la date de floraison de certaines fleurs, un nourrissage de sirop 50/50,  6 semaines avant la floraison, pourra utilement favoriser et accélérer la ponte de la reine. Attention, ce type d’intervention est à manipuler avec prudence et peu favoriser l’essaimage.                                                                   
 


Date de création : 29/02/2016 10:22
Dernière modification : 02/01/2017 09:59
Catégorie : - Les travaux du mois
Page lue 706 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Nouveautés du site
(depuis 14 jours)
Visites

 366749 visiteurs

 34 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mars 2016
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés