En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mars 2015 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

plancher_soullie.jpg1) Avant toute intervention, observez les planches d’envol (repérez les ruches qui ne volent pas). L’état de la planche d’envol, donne une première indication sanitaire de la ruche : propre ou souillée. Privilégiez, les ruches dont l’état sanitaire parait impeccable, pour finir avec celles qui semblent suspicieuses.
 
2) Avertissez vos abeilles de votre visite par un peu de fumée au trou d’envol. Débutez votre intervention en sortant les cadres de rives (généralement ils sont vides).
 
En apiculteur averti, vous aurez en automne placés les cadres les plus anciens en rive. Ce sont ces cadres qu’il faudra sortir. Ils laisseront de  l’espace et permettront au moment voulu d’agrandir le nid à couvain. Il est impératif de régénérer 1/3 des cadres du corps de ruche tous les ans (pour maintenir un état sanitaire convenable dans la ruche et avoir de belles abeilles).
enfumoire.jpg
Chaque naissance laisse un petit dépôt dans les alvéoles, ce qui, à la longue, rétréci le contenu et donne des abeilles plus petites. En général, le 2ème cadre doit contenir des provisions, qui d’ordinaire sont bien entamées.
 
En troisième position normalement, vous devez trouver une plaque de couvain, sous un matelas de miel entouré de pollen plus ou moins grand (cela dépendra du nombre d’abeilles disponibles dans la ruche et de l’avancement de la saison).
 
Si tout ce petit monde est bien actif, vous n’aurez aucun souci à vous faire. Rappelons que sur les ruches Dadant, sur les dix cadres que contient cette ruche, seuls 4 à 5 cadres sont occupés par les abeilles en cette période de démarrage.

plateau.jpgPar ailleurs, il est souhaitable de changer, après la visite de printemps, tous les ans, au printemps, le plateau amovible des ruches. En effet, malgré les interventions répétées des abeilles, des résidus de déchets peuvent s’accumuler sur ces plateaux.
Ce remplacement ne pourra, là encore, que favoriser un bon état sanitaire et constituer une bonne base pour le développement harmonieux de la ruche.

3) Le couvain : vous trouverez en cette période, les trois stades : œufs, larves, couvain operculé. Si c’est le cas, il est inutile de chercher la reine, qui pour autant et à cette période de l’année et de développement, est très facilement repérable (surtout si vous l’avez marqué).
 

Le couvain doit être régulier, operculé et bombé.
Si vous trouvez plusieurs œufs dans une cellule ou des amorces d’élevage de reine, cela signifie que votre ruche est orpheline et qu’une abeille à transitoirement pris le relai. Si  le couvain est éparpillé, votre reine est alors en fin de vie. En cette période de démarrage, il est aléatoire d’essayer de sauver cette colonie et la meilleure solution est alors de supprimer cette ruche
et de secouer tout ce petit monde en dehors. Les abeilles restantes, iront se réfugier auprès de leurs voisines. Pour que cette cohabitation se passe au mieux, aspergez-les d’une solution sucrée et aromatisez-la d’un peu de grenadine ou de menthe.
couvain_1.jpg

4) Réserve de miel : la consommation augmente en fonction du développement de la surface du couvain. N’hésitez pas, si le besoin s’en fait sentir, à donner à vos abeilles du candi. Montez vos cires dans les cadres après avoir retendu les fils. Dès la fin du mois, si le climat et l’environnement le permettent, vous pourrez agrandir le nid à cfrelon 1.jpgouvain.

5) Mettez en place vos pièges à frelons : une fondatrice piégée = un nid en moins.
Les quelques rayons de soleil nous laissent présager la venue prochaine du printemps.
 
Le développement de nos ruches, dépend également de l’environnement proche, aussi n’hésitez pas à préparer les sols, afin d’y semer quelques fleurs mellifères. Voilà une faveur bien appréciée par nos abeilles et de quoi faire un beau bouquet pour votre conjoint…  

Bon démarrage printanier à tous.   

 

Date de création : 05/01/2016 10:28
Dernière modification : 05/01/2016 10:31
Catégorie : -
Page lue 428 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 357776 visiteurs

 19 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mars 2015 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés