En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois d'octobre 2014 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

 
 

Humidité intérieure : les changements brusques de température, fréquents en cette période hivernale, provoquent des points de rosé à l’intérieur des ruches. Cette situation peut engendrer de la condensation et de fait cette eau, doit impérativement être évacuée.varroas.jpg

Par ce faire, inclinez légèrement vos ruches vers l’avant, de sorte à ce que cette eau puisse aisément s’écouler. Si vous disposez de plateau grillagé et ouvert sur toute sa surface et équipé de tiroir, percez-le de quelques trous.

Penser également à  analyser le contenu de ce plateau, qui  vous donnera des indications fort utiles sur l’état de vos colonies (position de la grappe, mortalité naturelle des varroas et degré d’infestation résiduel).


Traitement de la varroatose : les lanières Apivar doivent être sorties après dix semaines de présence. 10 jours après avoircariopteris.jpg sortie vos lanières, faites un comptage des mortalités naturelles des varroas sur vos tiroirs ou langes. Dans l’hypothèse ou, si sur une période de 7 jours, il tombe plus de 5 varroas,

il faudra envisager un traitement complémentaire par dégouttement à l’acide oxalique.

Attention le dosage doit être précis, soit 35 grammes d’acide oxalique dans un litre de sirop 50/50. Privilégiez alors, une belle journée de décembre (la température extérieure doit être supérieure à 5°) et à l’aide d’une grosse seringue graduée,

laissez écouler 50ml de solution (que vous aurez réchauffée préalablement à 25°) entre les cadres, sur les abeilles. Refermez soigneusement la ruche.

Cette opération est rapide est efficace, mais il vous faudra au préalable vous assurer qu’il n’y a plus de couvain (impératif). Contrôlez vos tiroirs quelques jours après l’opération de sorte à vérifier l’efficacité de votre traitement.


L’hiver est à notre porte, les abeilles ont bien mérité un peut de repos. Pour l’apiculteur, la période qui s’annonce devrait être plus calme, mais il aura à cœur de préparer la prochaine saison

et surtout de revoir l’ensemble de ses notes pour mieux gérer, dans la mesure du possible, l’avenir de ses colonies.

Bon hivernage à tous
Jean-Pierre HELLER

 


Date de création : 02/11/2014 10:57
Dernière modification : 02/11/2014 11:19
Catégorie : -
Page lue 974 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Nouveautés du site
(depuis 14 jours)
Visites

 366751 visiteurs

 32 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois d'octobre 2014 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés