En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de juillet et août 2014 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Page précédente

Il existe plusieurs variétés de lachnides les plus intéressantes pour l’apiculture sont :
-    pour le sapin : Buchnéria  pectinatae,
-    pour l’épicéa : Cinaropsis picea, Cinaropsis pilicornis

Espérons, cette année encore, pour le plaisir de nos papilles, que tous les facteurs soient réunis autour d’une population abondante de pucerons et ainsi que la récolte, soit à la hauteur de nos espérances.

Les miellats :
Les sèves
goutellettes.jpg végétales sont les matières brutes des miellats. Les miellats de sapin sont excrétés par l’intermédiaire des lachnides qui disposent d’un appareil  buccal spécial, leur permettant de sucer les sèves végétales. En général, tous les insectes suceurs en sont  pourvus. Les insectes qui disposent de ces attributs, appartiennent à l’ordre des Rhynchotes. Ils sont équipés d’un rostre, leur permettant de perforer les tissus des végétaux.

Le rostre consiste en un stylet à quatre branches, qui peuvent glisser alternativement les unes sur les autres. Grâce à ce système, l’insecte frêle est capable de percer les tissus des végétaux souvent très durs. Les pucerons se nourrissent de cette sève et sont obligés de ponctionner une grande quantité pour obtenir les matières protéiniques indispensable à leur existence.

Les pucerons sont équipés d’une chambre filtrante  permettant de séparer les matières azotée des sucres, la partie non utilisée par l’insecte (les sucres) est  excrétée directement sans passer par  les intestins. Cette substance éjectée par les pucerons intéresse particulièrement nos abeilles, qui la transforme en miellat.

Travaux d’été
Les mois d’été nous obligent déjà à préparer l’année suivante...
Dés la fin juillet, les mâles vont être « éjectés » de la ruche et si vous souhaitez  faire un élevage tardif, il vous faudra en préserver quelques uns.

Le seul moyen est alors d’orpheliner une ou deux ruches. Par instinct, les abeilles, vont alors garder ces mâles, afin qu’ils puissent accomplir leur devoir.

En plaine déjà,  le nectar va se faire plus rare. Pensez à nourrir si besoin vos nucléus, afin de leur assurer un développement harmonieux.

Dès le mois d’août, sur les ruches qui ne sont pas en production et où vous avez au préalable enlevé la hausse, commencez les traitements anti-varroas.ab_varroas.jpg

Plus que jamais, s’impose une vigilance accrue des bergers d’abeilles vis-à-vis des parasites apiaires. L’économie de nos ruchers, mais aussi l’avenir de l’apiculture en dépendent.

Les abeilles qui naissent en fin de saison, devraient être débarrassées de ces indésirable (vérifiez sur les tiroirs l’efficacité du traitement).
 
Dès le 15 août, il est souhaitable de ramener les ruches sur le lieu d’hivernage et d’entreprendre les traitements anti-varroas (après avoir enlevé les hausses et les pièges à propolis).

Les lanières apivar doivent rester pendent dix semaines dans les ruches et être toujours en contact avec le couvain naissant. Il est donc souhaitable de les gratter toutes les 2 semaines (les abeilles, comme à l’accoutumé enduisent ce corps étranger de propolis et l’échange ne se fait plus), de sorte que la matière active soit toujours en contact avec les abeilles.
cerif.jpg
Profitez également des belles journées chaudes pour faire fondre vos cadres dans votre cérificateur solaire.  Vous obtiendrez une cire  de bonne qualité.
 
N’hésitez pas à toujours séparer vos cires d’opercules (qui  seront réservées à la fabrication des feuilles de cire pour les cadres), de celles des cadres de corps de ruches (qui serviront à la confection de bougies..).    

A tous, nous souhaitons un été gorgé d’agréables promesses, rempli de soleil et radieux de satisfactions multiples.
 
Jean-Pierre HELLER

 


Date de création : 30/06/2014 11:14
Dernière modification : 01/07/2014 17:54
Catégorie : -
Page lue 964 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 357777 visiteurs

 20 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de juillet et août 2014 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés