En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mai 2014 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

 
A partir du stade ou les ruches ont atteint leur apogée, les reines sont au maximum de leurs capacités de pontes. Rappelons qu’en moyenne, une reine pond 1500 à 2000 œufs par jour.
 
Bloquer cette dernière pendant 3 jours évitera l’engorgement de la colonie et les nourrices auront un peu moins de couvain à soigner, ce qui leur permettra de s’orienter plus rapidement vers le butinage. En cette période de l’année, 4.500 œufs, c’est autant d’abeilles en moins, ce qui facilitera la circulation des phéromones.

Il est également possible de soulager les ruches en ponctionnant un cadre de couvain naissant avec les abeilles et en faire un nucléus. Il vous faudra alors, y rajouter un cadre avec des œufs ou larve d’un jour, pour faire un élevage royal.
 
Prenez également soin de les asperger avec une solution de siropessaim.jpg 50/50, complété d’un peu de sirop de menthe, ce qui permettra de couvrir leurs glandes de Nasanof (surtout si vous ponctionnez sur plusieurs ruches). Ainsi, tout ce petit monde se retrouvera avec la même odeur, ce qui facilitera grandement la coopération.
 
Déplacez ce nucléus à + de 3 kilomètres (n’oubliez pas de nourrir si nécessaire). Dans 16 jours, vous obtiendrez une nouvelle reine et en même temps, vous éviterez probablement l’essaimage de plusieurs de vos ruches.

Afin d’attirer vos essaims, il vous est également possible de disposer autour de votre rucher, des ruchettes pièges que vous aurez garnies au préalable avec de vieux cadres.
 
Je vous conseille également de frotter l’intérieur avec des feuilles de mélisse officinale, c’est un parfum qui attire les abeilles

Une bonne conservation du miel : le contrôle par réfractomètre :

refractometre.jpgLes premiers cadres se sont normalement remplis de miel de printemps et il est souhaitable de contrôler le taux d’humidité avant extraction.

Une bonne conservation des miels nécessite que son taux d’humidité avoisine et même soit moindre  à 18%. Au-delà, vous vous  risquerez à la fermentation de vos miels. Veillez également à n’extraire que du miel dont les cadres sont operculés au minimum au ¾ de leur surface.
 
Ci-dessous, les personnes de notre association disposant d’un réfractomètre ;
n’hésitez pas à les contacter pour mesurer le taux d’humidité de vos miels
 
  M. Dominique Gustiaux - 6 rue de la rivière - 68600 Obersaasheim - Tél. 03.89.72.84.73
  Mme Monique Boesch - 9 route de Dessenheim – 68600 Weckolsheim - Tél. 06.62.15.43.38
  M. Thierry Haefflinger - 6 impasse des Mérovingiens- 68320 Fortschwihr - Tél.03.89.49.14.87
  M. Jean-Pierre Heller - 9 rue des primeurs - 68600 Obersaasheim - Tél. 06.77.49.64.90,
  M. Gérard Hanser – 4 rue de l’Ill – 68127 Ste Croix en Plaine - Tél. 03.89.22.02.67.

 Bonne récolte... et au mois prochain
Jean-Pierre HELLER

 


Date de création : 28/04/2014 19:58
Dernière modification : 31/05/2014 20:56
Catégorie : -
Page lue 875 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 356364 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mai 2014 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés