En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mars 2014
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

 Travaux en MARS
 
 Une nouvelle saison apicole s’ouvre devant nous.
 
L’hiver tire sa révérence et fait place à un climat plus adapté  pour nos abeilles. Après les vols de propreté, nos abeilles assainissent la ruche et sortent tous les déchets accumulés pendant  cette longuebiberon.jpg période hivernale. Il nous appartient de les soulager dans cette tâche pas toujours évidente et pour cela à nous employer à cet effet. Souvent, les déchets collent sur les planchers et les abeilles ont toutes les peines à les  sortir
 
 Les ruches contemporaines sont toutes équipées de planchers mobiles. Avoir un jeu de plancher supplémentaire, permet de soulager nos abeilles dans cette tâche « ingrate ». En changeant les plateaux en début de  saison, non seulement vous soulagerez vos abeilles d’un travail fastidieux, mais vos ruches repartiront sur une bonne base sanitaire.
 
Cette opération peut aisément se  faire sans ouverture de ruche, mais veillez  préalablement à avertir de votre venue par un simple enfumage du trou d’envol. Il suffit alors de décoller le corps de ruche de son ancien plateau et de le déposer sur un plateau propre que vous aurez préalablement disposé à coté (cela se fait en quelques secondes).

Au fur et à mesure que l’on  avance en saison, la surface du couvain va augmenter et la consommation suivra le même chemin.

Mars et avril sont les mois les plus tendus en la matière. Alors, faut-il nourrir ou pas ? Prenez l’habitude de soulever vos ruches par l’arrière,  vous serez peut être surpris par la légèreté de l’une ou l’autre ruche

N’hésitez pas alors, en cas de colonie légère, mais en vie et dont la ponte a démarré, à lui donner un complément de ab_ couvain.jpgnourriture solide : du candi. Cette simple mesure permettra d’éviter que la colonie ne meure de faim.

Dès que la température extérieure dépassera 15°, vous pourrez  entreprendre votre visite de printemps et faire le bilan de chaque ruche.
 
Le nourrissement  printanier a deux objectifs essentiels : éviter la famine de la colonie et pousser la reine à accélérer la ponte.
 
Le premier est une nécessité absolu, le deuxième, peut avoir des conséquences sur l’évolution hâtive du développement des colonies et engendrer un essaimage précoce (ce qui entrainera un manque de production de miel).
 
Ne perdons jamais de vue que la visite de printemps est primordiale et a pour objectifs, de faire un bilan global de chaque ruche et d’assurer la pérennité  des colonies.
Lors de l’intervention, tenez compte de plusieurs éléments : avant toute visite prévenez ces dames de votre intervention par un léger enfumage du trou de vol, ce qui calmera certaines ardeurs. Profitez également d’une belle journée avec des températures d’au moins 15°, si possible sans vent.
 

Date de création : 01/03/2014 16:18
Dernière modification : 02/01/2015 13:14
Catégorie : -
Page lue 1258 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Nouveautés du site
(depuis 14 jours)
Visites

 366746 visiteurs

 31 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mars 2014
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés