En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mars 2014 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

 
Rétrospective du mois de février 2014

« L’hiver » doucement se retire et laisse place (normalement) à des journées plus équilibrées. Peut-on seulement parler d’hiver, au regard notamment de ces trois derniers mois (décembre, janvier, février) ?

Avec 20  jours ou la température est descendue en dessous de zéro (avec un maximum de - 5°), alors que l’hiver dernier plus de 27 jours (pendant la même période) avoisinaient les - 10°/-15°, on peut sérieusement se poser la question si l’automne s’était tout simplement prolongé...

Quelles conséquences pour nos abeilles ?
La première, un début de ponte précoce : le 8 janvier pour la ruche bascule du rucher école Vauban, contre le 12 février en 2013. La logique veut, que quand le nombre de bouches à nourrir augmente, il faut aussi des provisions en conséquence.

Pourtant ce constat simple n’est pas une vérité absolue, dans la mesure où les relevés laissent apparaitre des consommations quasi identiques d’une année sur l’autre (1 kg en janvier 2014, pour 1,1kg en janvier 2013 et 1,4 kg pour la ruche de Rumersheim). activite.jpg
Notons que la variable d’ajustement, est le temps durant lequel les températures sont demeurées négatives et de fait ont permis le blocage du démarrage de ponte (12 jours de températures négatives en janvier 2013 et 5 jours en janvier 2014).

Avec la reprise de la ponte et l’augmentation de la population de la ruche, se développe également en parallèle, celui de Varroas. Dès lors plus le début de ponte est précoce, plus conséquente sera peut-être la population de ce parasite (à surveiller).

Le temps plutôt clément, notamment les 6, 17 et 18 ….. février, a permis à nos abeilles de faire de belles sorties et de ramener en masse, du pollen de noisetier.
Même si la nature sort progressivement de sa torpeur avec beaucoup d’avance, on pourra encore redouter une nouvelle période de froid long et intense, qui pourrait  troubler voir anéantir un développement trop hâtif.

Malgré cela, il est bon pour chacun de nous, d’apprécier ce renouveau de la nature, de voir les bourgeons se gonfler aux premiers rayons de soleil, les crocus ponctuer allègrement nos plates-bandes, les perces neige s’incliner au gré d’une bise légère...

Bientôt, l’apiculteur sera de nouveau en communion avec l’abeille et gageons que la saison apicole soit à la hauteur de nos espérances respectives.

Les pièges à frelon sont a mettre en place dès le début du mois, capturer les fondatrices est capitale dans la lutte contre se fléau

 Jean-Pierre HELLER

 


Date de création : 01/03/2014 16:02
Dernière modification : 02/03/2014 08:40
Catégorie : -
Page lue 712 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 355942 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mars 2014 - page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés