En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de janvier 2013 - page 4
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...
 

Mois de janvier 2013 - page 4

 
Le CBPV : l’abeille infectée est victime de paralysies. Il peut avoir deux formes, soit une incapacité à voler, ou des  tremblements. Il peut aussi se caractériser par des abeilles  sans poil, que nous appelons couramment « maladie noire ». Ce virus apparait certaines années normalement en plein été en montagne, mais depuis quelques temps, il se manifeste dès le printemps.

Le rôle de varroa, nous l’avons vu, dans la diffusion ou la transmission des virus, n’est pas à sous estimer. Certain virus qui infestent l’abeille, ont également été détectés sur le Varroas, soulignant ainsi, son rôle de vecteur en apiculture, en plus du rôle de parasite.

Le lien varroas/abeille/virus est complexe, mais les conséquences sur la perte d’abeilles sont reconnues. Que peut faire l’apiculteur contre la propagation des virus ?
 
Il n’existe aucun médicament pour soigner les virus, mais l’élément déterminant est d’avoir une bonne hygiène des ruches. De fait, veillez à l’équilibre du bol alimentaire de la ruche (pollen diversifié), renouvelez un 1/3 des cires gaufrées, tous les ans, changez les planchers et désinfectez les plateaux et surtout menez une guerre  sans merci au vecteur principal, le varroa.
 
Les écrits du Centre de Recherche du Liebefeld-Posieux a permis la rédaction des paragraphes concernant les virus.
En février, nous traiterons notamment du pollen dans les ruches...
 
A très bientôt.
Jean-Pierre HELLER

 


Date de création : 31/12/2012 10:03
Dernière modification : 31/12/2012 10:18
Catégorie : -
Page lue 1561 fois