En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mai 2012 - page 3
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Transhumance :

La saison en moyenne montagne va bientôt commencer. Notons que l’acacia de montagne, a en moyenne,  8 à dix jours de retard par rapport à la plaine. A cette miellée d’acacia va succéder celle des châtaigniers, puis du sapin (si dame nature le veut bien).

La transhumance nécessite également, cela va de soi,  de disposer d’un emplacement adéquat et de déplacer avec des moyens appropriés vos ruches. Avant toute transhumance, vérifiez ou faite vérifier par le spécialiste apicole, l’état sanitaire de vos ruches.

Il vous délivrera un certificat de transhumance en bonne et dû forme et vous pourrez tranquillement déplacer vos ruches. Préférez la transhumance de bonne heure le matin (la température est au plus frais) ou pendant  la nuit. La veille sanglez vos ruches, préparez vos aérateurs. Juste avant de charger vos ruches fermez les entrées avec vos aérateurs. Si vous disposez de plancher grillagé, enlevez préalablement le tiroir.transhumance.jpg
 
Ayez toujours à l’esprit que la transhumance excite les abeilles et dégage de la chaleur d’où la nécessité de disposer d’une bonne aération de la ruche.

Une fois arrivé sur votre lieu de transhumance et les ruches déposées à l’emplacement souhaité, attendez  quelques minutes avant d’ouvrir votre planche d’envole. N’hésitez pas à employer votre enfumoir afin de calmer l’ardeur de ces dames.
Récolte des essaims ;

Nous l’avons relaté précédemment, la période du 15 avril au 15 juin est propice à l’essaimage. Durant ces deux mois, les abeilles auront un besoin naturel de se reproduire et quitteront la ruche mère avec la veille reine (essaim primaire).

Si l’apiculteur n’intervient pas, d’autres ruches vont suivre et il se peut que la même ruche essaime une seconde fois (et même plus). Par ailleurs, il est très fréquent en cette période, que l’apiculteur soit souvent sollicité par son entourage direct, afin de récupérer  des  essaims.
 
La récupération de ces essaims est plus aisée si l’apiculteur dispose de deux ou trois caisses à essaim aérées (à défaut on peut utiliser directement une ruche mais il est plus facile et plus sécurisant de récupérer les essaims en hauteur avec une caisse  à essaim).
 
Si vous avez la chance de le voir partir et que vous le suivez, l’essaim reste votre propriété et demeure donc sous votre responsabilité, même s’il se pose chez votre voisin. Cela ne vous donne pour autant aucun droit de pénétrer, sans l’accord du propriétaire sur un terrain.

Page suivante

Date de création : 30/04/2012 10:31
Dernière modification : 01/05/2012 10:15
Catégorie : -
Page lue 641 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 355942 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de mai 2012 - page 3
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés