En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de septembre 2011 - page 1
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Le nourrissement des abeilles

Dans de nombreuses régions il est indispensable d’apporter un complément  de nourriture aux abeilles pour leurs permettre de survivre à la période hivernale (ne pas hiverner sur du miellat).
nourris.jpg
Le VAORRA

L’attaque n’est-elle pas la meilleure défense ?
varroa_2.jpg
La femelle varroa pond ses œufs dans une cellule occupée par une larve d'abeille. Les œufs qui ont été fécondées par le mâle varroa deviendront des femelles tandis que les œufs non fécondés produiront des mâles. Les larves se nourrissent de la nourriture apportée à la larve d'abeille.
 
Les femelles atteignent l'âge adulte en 7 à 9 jours. Elles pourront ensuite s’attaquer à l'abeille et se nourrir de son hémolymphe.
Les mâles atteignent l'âge adulte en 5 à 7 jours, mais ceux-ci ne peuvent se nourrir de l'hémolymphe de l'abeille et dépendent donc totalement de la nourriture de l'abeille.

Avant que l'abeille ne sorte de la cellule, les mâles varroa doivent féconder les femelles. Les mâles meurent ensuite par manque de nourriture. Par contre, les femelles survivent et se déplacent dans la ruche en s'accrochant aux abeilles et aux faux-bourdons.
attrophie.jpg
Le varroa peut ensuite être facilement transporté par les abeilles d'une colonie à l'autre et continuer sont travail de vampire des abeilles. Non seulement il affaibli les abeilles en ponctionnant leurs hémolymphes (toute abeille qui a été ponctionnée voit sa durée de vie écourtée), mais en plus, il  leur introduit des virus, ce qui va encore accentuer la perdition de nos abeilles.
 
S’attacher à attaquer ce problème sur toute ses facettes, par une stratégie de lutte en continue, est  la solution la plus adéquate. Cette stratégie a pour objectif de maintenir  les populations  de varroa en dessous d’un seuil préjudiciable pour les colonies d’abeilles.
 
Les périodes de miellées, la conduite des ruchers, les conditions climatiques vont avoir une influence directe sur la stratégie  de lutte contre ce parasite. Dans notre région, d’avril à août,  la plupart des traitements chimiques ne peuvent être appliqués (périodes de miellées).

Pendant cette période de l’année ont ne peut utiliser que des moyens  biologiques. Le premier d’entre eux, est d’utiliser des plateaux grillagés, le second, de découper le couvain mâle 2 a 3 fois l’an et enfin le troisième est de faire des nucléus.
cycle_ varroas.jpg
 

Date de création : 30/08/2011 09:49
Dernière modification : 02/01/2012 11:49
Catégorie : -
Page lue 1136 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 356364 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de septembre 2011 - page 1
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés