En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de févriier 2011 - page 5
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

 
La récolte des pelotes de pollen par l’apiculteur :
 trappe.jpg
Les trappes à pollen sont des boites équipées de grilles avec des trous circulaires calibrés et d’un tiroir pour la récupération des pelotes. Il existe différent modèles : des trappes qu’on dispose devant le trou de vol, ou des trappes incorporées directement dans les planchers, sous la ruche.
Les trappes incorporées au plancher ont l’avantage de garder le pollen à l’abri de la pluie.

Conservation du pollen, séchage ou congélation :

Le pollen récupéré dans les tiroirs doit être débarrassé de toutes  particules indésirables. Le fait de disposer une grille a l’entrée de la ruche, empêche les abeilles de sortir leurs déchets, qui peuvent alors se retrouver dans les tiroirs.

Les pelotes sont très  chargées en humidité et ne se conservent pas en l’état. Il faut alors, soit le sécher, ou le congeler. Il est indispensable de vider, tous les deux jours, les tiroirs, de ne pas laisser plus d’une semaine les trappes en place.
sechoir_2.jpg 
Bien que les ruches équipées de trappes permettent de récolter plus de pollen, il faut cependant laisser voler les mâles (bloqués par la grille calibrée). Certaines grilles disposent d’un ou deux trous plus grands, afin que les mâles puissent faire leur vol  de propreté.
Le séchage peut se faire à partir d’une armoire chauffée  et  ventilée avec une régulation thermique précise.
 
Il ne faut pas dépasser les 40°, au-delà vous détruisez les vitamines. Vous pouvez sécher à des températures plus basses, soit 25 à 30°, en asséchant l’air à l’aide de votre sécheur d’air (déshumidificateur) que vous utilisez habituellement  pour abaisser le degré d’humidité de vos miels.
De cette façon vous aurez préservé tout le bouquet de vitamines que contient votre pollen.
sechoir.jpg 
Il faudra après séchage refaire un tri très minutieux. Une fois séché il devra être conditionné  en sac plastique,  de préférence sous vide et bien fermé.
Vous pouvez également utiliser simplement des pots à miel, fermés hermétiquement  et placés à l’abri de  la lumière.

La congélation est également un autre procédé afin de conserver toute les qualités au pollen. Il garde alors toute son eau. Il est alors nécessaire de décongeler de petites quantités (pour la semaine) et d’impérativement le placer au réfrigérateur.

 Bonne récolte…
Jean- Pierrer HELLER
 

Date de création : 01/02/2011 10:21
Dernière modification : 01/02/2011 17:11
Catégorie : -
Page lue 472 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 355942 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de févriier 2011 - page 5
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés