En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois d'octobre 2010 - page 5
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Bombe à retardement :
 
Le temps entre la ponte et l'éclosion varie de une à deux semaines suivant la température. En dessous de 10°C l'œuf n'évolue plus, mais ne meurt pas. Des œufs peuvent donc passer l'hiver, même si on les expose aux vapeurs de souffre. La larve se développe d'autant plus vite que la température est élevée. L'idéal pour elle étant 30°C. En dessous defausse_teigne.jpg 15°C la larve survie au ralentie.

Bonne nouvelle ! Il existe deux répulsifs naturels à fausse teigne gratuits et efficaces : la lumière et le courant d'air.
Un autre moyen de conserver vos cadres de cire construit : stocker les hausses dans un endroit ou la température ne dépasse pas le 12° par exemple une cave.
Si vous devez protéger quelque chose contre la fausse teigne, il faut qu'il soit exposé aux courants d'air et à la lumière. Dans ce cas, la teigne ne viendra pas y pondre. C'est ainsi qu'il faut stoker vos hausses (même si elles ne contiennent pas de rayons de cire).

Les apiculteurs du nord de l'Europe peuvent profiter des rigueurs de l'hiver pour débarrasser leurs rayons de la fausse teigne. En effet, le grand froid (-10°C pendant plusieurs heures) tue les adultes, les larves et les œufs. Ceux du sud auront recours au congélateur !

b_401.jpg* Il existe un agent biologique de prévention contre la fausse teigne : Bacillus thuringiensis.  Vendu sous l’appellation B 401.
Il s'agit d'une bactérie qui tue la larve ou l'insecte s'il l'ingère. Sont action est déjà très utilisé en agriculture bio contre d'autres types de papillons parasites.
Il faut pulvériser une solution contenant cette bactérie sur les deux faces des  rayons.  Aucun effet sur les abeilles ou l'homme.

L'avantage du traitement par le soufre des hausses et des rayons pendant l'hivernage est qu'il n'est pas soluble dans la cire
Rappel des moyens de conservation : le courant d’air, la lumière,  le froid, le soufre, le B401.

A tous bonne fin de saison apicole et au mois prochain.
Jean-Pierre HELLER

Date de création : 01/10/2010 10:21
Dernière modification : 02/10/2010 10:12
Catégorie : -
Page lue 578 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Visites

 357545 visiteurs

 26 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois d'octobre 2010 - page 5
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés