En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de Juin 2009 - page 3
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Page précédente
 
Prévenez vos abeilles de votre intervention par un coup de fumé au trou de vol, puis découvrez votre hausse sans brusquerie. Sortez les cadres bien operculés en leur donnant un coup sec pour faire tomber un maximum d’abeilles. Utilisez votre petite balayette pour enlever le reste d’abeilles. Rangez immédiatement ce cadre dans une hausse vide, que vous recouvrerez d’un couvre cadre pour éviter le pillage. Sortez tous les cadres operculés et remplacez-les par des cadres vides. Agissez rapidement ; une hausse doit être vidée de sont contenu, en quelques minutes.
cadres_miels.jpg
Les cadres partiellement  operculés ou pas du tout peuvent être marqués à la craie. Ils seront alors récoltés ultérieurement, une fois operculés. Ce marquage vous permettra de connaitre l’origine de ce miel. Si vous disposez d’un déshumidificateur, alors vous pouvez tout sortir et sécher votre miel pour l’amener à un taux d’humidité compatible avec sa conservation, soit inférieur à 18% d’eau. N’oubliez pas de fermer les fenêtres de votre voiture si vous entreposez vos hausses dans cette dernière ; vous aurez bien du mal à vous débarrasser de ces dames une fois qu’elles auront repéré votre cachette.
 
clipage.jpgComment ne pas perdre ces essaims ?
Nous avons vu que le clipage empêche les reines de prendre la clé des champs lors de l’essaimage. Pour éviter que les essaims secondaires partent eux aussi  au loin ou n’aillent se poser sur la cime des arbres (ou il est souvent bien périlleux ou impossible de les cueillir), vous pouvez disposer autour de votre rucher, des ruches pièges.
Cela consiste à  mettre en place de vielles ruches desquelles émanent une bonne odeur de cire… ou encore, certaines odeurs comme celle de la mélisse officinale, attirent elles aussi les abeilles. Il suffit alors de frotter l’intérieur de vos ruches pièges, avec des feuilles de mélisse officinale et de laisser quelques vieux cadres à l’intérieur. Les éclaireuses qui sont à la recherche d’un futur habitat y feront des visites d’inspection et vous aurez la surprise de voir se loger une nouvelle famille d’abeille (cela vous évitera des courses poursuites souvent rocambolesques).
 
A savoir : le code rural, précise que le propriétaire d’un essaim  a  le droit de le réclamer et d’en disposer, temps qu’il le suit, mais doit demander l’autorisation pour pénétrer chez autrui. Autrement l’essaim appartient au propriétaire du terrain sur lequel il a élu domicile.
 
Au mois prochain. JP HELLER

Date de création : 05/06/2009 09:56
Dernière modification : 05/06/2009 10:14
Catégorie : -
Page lue 571 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Nouveautés du site
(depuis 14 jours)
Visites

 366750 visiteurs

 31 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de Juin 2009 - page 3
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés