En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois d'Octobre 2008 - Page 3
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Vers les archives <<<<<<<<<<<<<<<

Page précédente

L’environnement
 
L’abeille marqueur et sentinelle de notre environnement, les enquêtes mené par L’AffSSA depuis plusieurs années a démontré que les pesticides étaient une composante importante de la vie des abeilles et des hommes, il y a apport quotidien et permanent à la colonie de faible et diverses quantités de produit phytosanitaires. Leur action sublétale sur le développement des colonies est mal connue.
Les pesticides, par la dépopulation sournoise qu’ils  provoquent sont source de pas mal de désordre dans les ruches. Part leurs actions liposoluble sur la cuticule, ils créent une voie d’entrée supplémentaire à certain agents pathogènes. Ils sont en faite un facteur favorisant direct ou indirect, mais incontournable de différentes pathologies.
L’apparition de la chrisomel dans notre région va encore accentuer le phénomène

 

 
 

 
usine.jpg
Avoir des colonies fortes
Le pillage
 
Le pillage latent est souvent a peine décelable par l’apiculteur, par contre le pillage violent est visible par l’activité frénétique et agressif a l’entré de la ruche
Une ruche pillée laisse des traces sur la planche d’envole, beaucoup de particules de cire sont entrainé a l’extérieur et reste collées sur la planche d’envole, généralement beaucoup d’abeille meurent au combat et la ruche et vide de ces provisions, il reste dé fois un petit paquet d’abeille qui entour la reine.
 
Phénomène fréquent en automne qu’il faut éviter a tout pris car cela peut prendre une ampleur catastrophique pour la ruche pillée
Pendent l’année apicole et lors de miellé il y a peut ou pratiquement pas de pillage tout cela peut très vite changer par période de disette et s’est souvent le cas en fin de période apicole.
Les chaleurs de l’été ont desséché la végétation et les fleurs se font rare les abeilles sont privé de leur activité principale, la recherche de nectar. Elles deviennent plus agressifs et n’hésite pas de s’approvisionné chez leurs voisines les nucléus les plus faible en vont souvent les frais.
 
Une fois commencer le pillage ne s’arrêtera que quand la ruche serra vide, si l’apiculteur sans aperçoit au début du pillage, il peut sauver la colonie en réduisant l’entré au maximum et observer l’évolution ou les choses se calme ou bien le pillage continu le plus efficace est alors de fermer complètement la ruche et la  déplacer dans un endroit isolé a plus 3 kilomètres et réapprovisionner pour quelle puisse  se ressourcer passer l’hiver sans encombre.
 
Se qui favorise le pillage
 
Ruche mal fermée
Entré grande ouverte
Colonie trop faible
Distribution de sirop en pleine journée
Le nourrisse ment au Miel
Cadre qui traine avec des restes de miel
Comment éviter le Pillage
Adapter le trou de vole en fonction de la force de la colonie
Ne pas laisser des cadres avec des résidus de miel trainés
Eviter de nourrir pendant la journée (préférer la tombé de la nuit)

Eviter une trop grande concentration de ruches
entre _ruche.jpg

Réducteur d'entrée


Bonne hivernage à tous
Jean-Pierre Heller


Date de création : 02/10/2008 09:44
Dernière modification : 06/10/2008 17:04
Catégorie : -
Page lue 863 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Seb le 02/10/2008 21:19
Bonsoir,

Attention à l'orthographe, votre texte est "bourré" de fautes.

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Nouveautés du site
(depuis 14 jours)
Visites

 366750 visiteurs

 35 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois d'Octobre 2008 - Page 3
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés