En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois de décembre 2018 - page 2 (trav)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml



Décembre : une vie au ralenti:

Le mois de décembre est normalement plus apaisé, avec des abeilles qui se sont mises au repos (températures extérieures obligent). Les sorties se font plus rares. Les interventions au rucher sont limitées par un passage hebdomadaire, avec une surveillance constante et régulière.entre_ruche.jpg

Pour les abeilles, même si l’hiver est rigoureux, elles disposent de ressources et d’une capacité à surmonter bien des situations. Pour autant, si elles savent résister au froid, elles ont plus de difficultés à surmonter l’humidité. A ce titre, les fonds grillagés présentent de gros avantages, en assurant une bonne aération de la ruche, ce qui évitera la formation de moisissure des cadres, mais également permettra une bonne évacuation des condensas. Ces planchés et nous l’avons vu précédemment, facilitent en outre, un bon suivi des traitements contre les varroas (vérification du tiroir sous le plancher).
 
La neige, peut, elle aussi, perturber la ruche, en engendrant des sorties intempestives par beau temps. En effet, la réverbération du soleil dans la ruche peut donner l’impression d’un retour du beau temps. Pour éviter ces sorties, mortelles pour nos abeilles, placez une planchette en biais devant les entrées, ce qui obscurcira l’intérieur de la ruche. N’oubliez pas de la retirer dès que les températures remontent.
 
tendre file.jpgBien évidemment il faudra veiller à éviter tout dérangement intempestif, qui pourrait provoquer une surconsommation. Cette dernière entrainera inévitablement et prématurément un remplissage de l’ampoule rectale de l’abeille, ce qui peut engendrer de gros problèmes sanitaires.
La préparation des cadres :

Une fois les feuilles de cire préparées, elles demeureront stockées dans un endroit sec et tempéré, pour n’être montées qu’au dernier moment. Pour autant, il vous faudra tirer de nouveaux fils (en inox, de préférence), ou retendre ceux déjà installés. Certains apiculteurs habiles en bricolage, réaliseront eux-mêmes les cadres en bois.

Bien évidemment en cas de réutilisation d’anciens cadres, il vous faudra préalablement les désinfecter, soit à l’eau de javel, en encore à la flamme du chalumeau. Attention, car certains matériaux ne supportent pas la chaleur, notamment tous les matériels réalisés en matière plastique. Ces équipements pourront être désinfectés en les trempant dans un bain d’eau javellisée pendent 15 minutes, puis rincés à l’eau claire. La flamme est un moyen simple et très efficace pour désinfecter l’intérieur des ruches. Aucun microbe ne résiste à une température proche de 1200° !

Disposer de ressources proches de nos ruchers :

En plaine notamment et avec le développement des cultures intensives, bien des vergers, bosquets ont disparu ces 30 dernières années.
Pour autant, quelques délaissés subsistent ou encore quelques terrains, par leur configuration, sont difficilement exploitables. Rapprochez-vous du propriétaire et de l’exploitant pour la mise en place d’une petite haie vive, de l’un ou l’autre fruitier, chacun y trouvera son intérêt dans diversité environnementale.plantation.jpg

Bien évidemment, il sera plus aisé de procéder à ces plantations sur sa propriété, tout en respectant les limites règlementaires de plantation. L’actuelle période est tout particulièrement propice aux plantations et assure une très bonne reprise végétative.
N’hésitez pas également à vous rapprocher de votre municipalité qui dispose éventuellement de quelques parcelles communales qui pourraient être mises en valeur et arborées à moindre coût, ces dernières pouvant mobiliser des financements au titre du GERPLAN notamment.
Rappelons également, qu’un fruit cueilli à maturité n’a pas d’égal gustatif, que la floraison sera un régal pour les yeux, mais également pour nos avettes…

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !


 

 
             
Jean-Pierre Heller

Date de création : 05/11/2018 09:36
Catégorie : -
Page lue 211 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Les archives
Nouveautés du site
(depuis 14 jours)
Visites

 391930 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de décembre 2018 - page 2 (trav)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 76 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés