Vous êtes ici :   Accueil » Mois de juin 2016
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml



Les travaux du mois de juin

Voilà, un mois propice à l’élevage et qui nous permet déjà de nous projeter, au cœur de la prochaine année apicole, l’année ayant pourtant à peine démarrée.
Des colonies équilibrées :
De toute évidence, il faudra veiller constamment à avoir des colonies équilibrées, ce qui signifie :

1)    une reine en ponte  (jeune),
2)    du couvain sous toutes ses formes (œufs, larves de tous âges, operculées,
3)    des ouvrières d’intérieur de tous âges,
4)    des ouvrières ramasseuses de nectar et de pollen,
5)    des réserves de nourriture,
6)    des gardiennes.

Détenir des colonies équilibrées, n’est pas chose facile et c’est là tout « l’art » de l’apiculteur, de manier avec discernement les différentes techniques de tenue de son cheptel. Le déséquilibre observé sur une colonie, peut néanmoins être l’occasion de  renforcer votre cheptel, de l’augmenter, ou tout simplement de remplacer une reine qui a atteint la limite d’âge.

Récupérez les essaims :

En général, le mois de juin est moins propice à l’essaimage, mais peut se révéler tout aussi difficile à conduire en la matière.
essain 2.jpgDeux types d’essaims se distinguent :
-    l’essaim primaire, qui sort d’une ruche, se pose à proximité du rucher, du fait d’une reine trop vieille et incapable d’aller très loin ;
-    l’essaim secondaire est en général accompagné d’une ou même de plusieurs jeunes reines ; il va souvent s’élever et se poser au sommet d’un arbre et plus loin du rucher.
 
Un apiculteur averti aura posé dans l’environnement immédiat des pièges à essaims, simplement constitués des ruches ou ruchettes garnies de cadres construits avec une cire ancienne.

L’essaim primaire, avec un peu de chance, y trouvera refuge. Il vous suffira alors, le soir venu, de le mettre pendant deux jours dans un endroit frais et aéré pour qu’il perde son sens d’orientation.

Important : vous avez une nouvelle ruche qui va se développer, mais dont la reine a probablement un certain âge. Il faudra donc, à terme, penser à la changer.
Dès la première sortie de cette nouvelle ruche, donnez immédiatement des cadres avec de la cire gaufrée (un essaim a toujours une envie folle de construire). En deux ou trois jours, il vous aura garni deux à trois cadres et un peu de sirop, permettra alors de booster la nouvelle colonie.

L’essaim est au départ dépourvu de couvain et c’est alors également le moment idéal,  pour traiter la colonie avec un anti varroa.
Une fois l’essaim récupéré, il est souhaitable de contrôler son cheptel pour voir de quelle ruche est sorti cet essaim.

La ruche essaimeuse présente la particularité d’être dépourvue d’œufs, mais dispose de toute une série de cellules royales à tous les stades et sur plusieurs cadres.
Il vous est alors loisible :




 

Date de création : 01/06/2016 09:22
Dernière modification : 02/01/2017 09:59
Catégorie : - Les travaux du mois
Page lue 759 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Visites

 267019 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de juin 2016
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>
rC4DHc
Recopier le code :


  Nombre de membres 74 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
rC4DHc
Recopier le code :
41 Abonnés