En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Mois d'avril 2011 - Page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Page précédente

Pose des cires :

En premier lieu pour des raisons de bien être, amis également sanitaires, il est indispensable de renouveler au minimum un tiers des cadres avec des feuilles de cire gaufrées et si cela est possible avec de la cire d’opercule (laquelle ne contient pratiquement aucun résidu et est la plus pure).

Rappelons utilement, que les cellules de vieux cadres de cire, non seulement rétrécissent avec le temps, mais également qu’à chaque naissance un petit dépôt reste au fond de l’alvéole et ne peut être sorti par l’es abeilles.

De fait, les abeilles disposent de moins de place pour se développer, ce qui génère des abeilles plus petites et donc un rendement moindre en miel(cf. tableau ci-dessous). Constatez l’écart de plus de 55% de capacité du jabot entre la plus petite cellule et la plus grande.
tableau.jpg
Sanitaire :

La cire est un intrant d’une importance capitale dans la ruche. Ce support sert à tous les usages, du stockage des provisions (garde-manger), à la salle d’accouchement, à la nursery, à la piste de signalisation et de repérage (danse des abeilles), de salle de repos, d’essuie pates. Les abeilles sont en contact avec énormément de molécules lors de leurs sorties et tout cela se retrouve sur le support principal de la ruche : la cire.
 
Par ailleurs, les acides gras que sont les cires,  accumulent et bloquent avec le temps toutes ces molécules indésirables. Il est donc de la plus grande importance, de renouveler  ce support avec de la cire la plus pure possible.
miroir de cire.jpg
Rappelons également que l’abeille a un besoin physiologique de construire à partir du 12ème jour de son existence.

Elle est capable d’activer se glandes cirières et fabrique des miroirs de cires qu’elle va reprendre avec ses mandibules et ainsi construire des cellules avec une régularité exemplaire. Il y a deux impératifs pour entreprendre cette construction : de la chaleur et surtout un apport important en nourriture.

La floraison abondante des fruitiers ou la floraison du colza sont des moments à exploiter pour l’introduction des cadres à construire. Un essaim est par ailleurs prédisposé à construire son nouvel habitacle.
 
Avant de partir, chaque abeille remplira sont jabot de miel, ce qui permettra de construire deux à trois cadres, de quoi ravir sa majesté, qui y disposera ses œufs. Le cycle de vie reprendra son cours…

Page suivante

Date de création : 24/03/2011 10:01
Dernière modification : 24/03/2011 10:28
Catégorie : -
Page lue 708 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier
Bascules R.E.Vauban
Visites

 309491 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois d'avril 2011 - Page 2
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 75 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés