En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Recherche
 
Fermer

Menu principal

Mois de octobre 2019 - page 1 (trav)

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://rucher.ecole.vauban.asso68.fr/data/fr-articles.xml

Les travaux en Octobre  

Terminer les opérations de mise en hivernage :

Cette période de l’année est primordiale pour la colonie. Les abeilles d’été, après un travail harassant et épuisant, ont fait place à celles d’hiver. Elles ont transformé le sirop en miel et l’ont recouvert d’une opercule de cire, récupérée sur le bas des cadres. En effet, en cette période de l’année, les glandes ciriéres sont atrophiées et de fait, les abeilles ne peuvent en fabriquer. Néanmoins, si ce travail ne peut être fait, la nourriture risque de manquer ou être de mauvaise qualité.

Les abeilles qui naissent en cette période de l’année sont en général  bien fournies en corps gras, ce qui leur permettra de passer les difficiles mois d’hiver (températures sont souvent négatives, ensoleillement minimum), sans encombre.

Ces corps gras, d’une importance capitale, permettront également à nos abeilles de reprendre la fabrication de gelée royale lors de l’apparition des premières larves, qui peuvent déjà apparaître dès le mois de janvier. Si le début de ponte est souvent variable d’une ruche à l’autre, il est souvent fonction de la race, mais surtout des conditions météorologiques. Notons, que lors de l’hiver dernier, plutôt versatile et doux,  certaines ruches ont démarré leur ponte dès la fin décembre.


02.jpg   03.jpg

Veillez également à bien gérer la convoitise d’une ruche à l’autre : il arrive en effet fréquemment, si l’on y prend garde, qu’une ruche aille convoiter les biens de sa voisine. Quelques précautions d’usage sont alors à mettre en œuvre :

 
  • 04.jpgla première, consiste à éviter de nourir avec du miel : en effet, l’odeur du miel est très vite perçue par les abeilles et si  la ruche présente des faiblesses de défense, le pillage peut être violent ou latent, mais dans les deux cas une ruche s’apauvrit au profit de l’autre. La colonie pillée mourra par manque de réserves. Le pillage violent est facilement détectable par l’apiculteur, puisque des dizaines d’abeilles se précipitent avec frénésie sur la planche d’envol, laissant au passage des traces de cire. Le pillage latent est quant à lui plus  difficilement détectable, se fait en douceur. Seul le poids de la ruche peut vous alerter. Là encore quelques signes vous alerteront, comme un affrontement sur la planche d’envol (les pilleuses ressortent précipitemment). Il est alors urgent de retrécir au maximum l’entrée, par exemple, avec une poignée d’herbe ; les pilleuses seront génées et et la défense de la ruche s’en trouvera améliorée, interrompant de fait le pillage. Si malgré tous les efforts mis en œuvre, le pillage devait persister, il vous faudra déplacer la ruche à au moins 3 kilomètres  et compléter les provisions ;
  • la seconde, consiste, pendant la période de nourrissement, de réduire les entrées au minimum. Cette pratique, qui à mon sens doit être généralisée, présente de multiples avantages : elle réduit bien sûr considérablement les entrées, ce qui permet de mieux défendre la ruche, empèche les rongeurs de pénètrer et évite la propagation des maladies (ce qui est fondamental).

Page suivante


Date de création : 30/09/2019 21:44
Catégorie : Le syndicat (APH15) - Les travaux du mois
Page lue 374 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Calendrier

Translator

Bascules R.E.Vauban

Gestion association

Visites

 1382222 visiteurs

 71 visiteurs en ligne

Vous êtes ici :   Accueil » Mois de octobre 2019 - page 1 (trav)
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 79 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
41 Abonnés